jeu vidéo

You are currently browsing the archive for the jeu vidéo category.


Le projet du Geek Art a impliqué 2 personnes :

-Alexandre Just

-William Tran (moi-même)

Nous avons pour but premier de modifier la rom existante de Super Mario World. En effet le domaine des roms hacks (qui sont les jeux modifiés de Super Mario World) de 2005 jusqu’à aujourd’hui, a beaucoup évolué et permet de créer ses propres jeux Mario… voire même d’autres jeux avec d’autres personnages. Nous avons donc voulu modifier une rom du jeu pour intégrer les personnages, les décors et les musiques des autres jeux. Malheureusement, cela nous prendrait beaucoup de temps car nous devrions remplacer absolument tous les ennemis et tous les décors du jeu. Nous avons donc opté pour un scénario où nous allons filmer une personne jouant sur une rom hack. C’est ainsi que nous avons eu l’idée du scénario. Nous nous sommes retrouvés  (Alexandre Just et moi même) à commencer à tourner le court métrage.

J’ai tout d’abord choisi une rom hack kaizo qui était axé sur le speedrun également. Pour présenter brièvement ce qu’est le kaizo, c’est un mot qui vient du japonais qui veut dire « modifié » à l’origine de Kaizo Mario World sorti en 2007 qui est la première rom hack proposant une difficulté accrue cassant les mécaniques des jeux Mario classiques. Nous pouvons notamment nommer quelques éléments qui sont caractéristiques du kaizo comme les blocs cachés après un saut, ainsi que les « trolls » en fin de niveau mais aussi l’abus des objets et des ennemis pour réussir le niveau.

La rom hack kaizo que j’ai joué est Chain Reaction qui est sorti en 2018 et présente une difficulté juste mais poussée. Le niveau que j’ai choisi est inhabituel des Mario car ce niveau spécifique propose des mécaniques exclusifs : il permet d’alterner le saut normal et le spin jump (qui permet de sauter sur les ennemis piquants entre autres) et la gravité en appuyant sur la gâchette R de la manette. Nous avons tout d’abord enregistré l’écran de l’ordinateur sur émulateur mon propre gameplay du jeu. Nous y avons passé environ 15 minutes. Pendant ce temps Alexandre écrivait le scénario et les dialogues de chacun de nous. C’est donc de cette façon que nous sommes parti de l’histoire du speedrunner qui jouait à des roms hacks kaizo et de son commentateur qui le harcelait pendant qu’il jouait.

Écran titre de Chain Reaction

Une fois les dialogues appris partiellement nous avons commencé à tourner et à s’enregistrer exclusivement avec mon iPhone 11. Nous avons passé environ toute le samedi de 14h jusqu’à 19h à tourner les scènes pour que tout soit prêt. Nous avons passé un bon temps à tourner et nous avons bien rigolé en revoyant certaines scènes. Nous avons pas hésité à re tourner plusieurs fois une même scène pour qu’elle corresponde au mieux à l’effet recherché. Mise à part les scènes ratés retirés nous avons aussi de ne pas mettre au montage final où la caméra ne filmait que mes doigts bouger sur la manette, nous n’avons pas pu caler cette scène de manière pertinente dans le montage.

Vidéo inutilisée dans le montage 

Concernant la scène du gameplay du niveau 2 nous avons emprunté un gameplay de Unnamed Pit qui est une rom hack kaizo qui abuse de l’utilisation des glitchs, objets, et requiert des mouvements d’une précision au pixel près. Il est normalement impossible pour un humain de jouer à cette rom hack sans save state ou d’outils de ralentissement de l’émulateur. Il va donc nécessiter un TAS (Tool Assisted Speedrun) qui est en quelque sorte un robot qui joue et connait les mouvements par cœur (il est au préalable programmé par un humain). La raison pour laquelle j’ai pris le gameplay de cette rom hack est pour montrer le contraste entre le supposé niveau 1 et 2.

Après le tournage on a dû derusher et se débarrasser des scènes ratés et puis j’ai commencé le montage sur mon ordinateur. Je n’ai presque aucune expérience avec le montage c’est tout nouveau pour moi. Nous avons sélectionné les musiques ensemble (libres de droit) et nous avons aussi finalement décidé de garder la musique dans le jeu lui même pour garder les bruits de Mario quand il saute sur les ennemis. J’ai dû donc fait avec ce j’ai appris pour pouvoir faire un rendu propre. Le montage m’a pris environ 4 soirées pour qu’il soit enfin fini et publié sur YouTube.

Pour conclure sur le projet de Geek art cela est une expérience qui m’a apporté des connaissances supplémentaires dans le montage ainsi que le fait de pouvoir partager une passion que peu de gens apprécient. Je peux passer réellement jusqu’à 4h sur un niveau qui me semble faisable dans les limites de mon expérience pour pouvoir le terminer et savourer la joie d’accomplir quelque chose.

Le lien de la vidéo :

Geek Art : S’échapper du monde

Pour le sujet « Geek art »,  j’ai choisi de faire un montage d’une photo représentant le quai d’une gare, et j’y ai ajouté des personnages du monde de Mario. 

 J’ai divisé l’image en deux:

  • La première partie ( à gauche) représente « le monde réel », un train arrêté, un panneau affichant les trains supprimés, tout cela connote la journée du jeudi 5 décembre : Début de la Grève, au niveau national. J’ai ajouté des éléments, plus précisément des objets qui figurent dans le jeu de Mario Kart et qui ont un impact négatif lorsque l’on reçoit l’un deux pendant une course. 
  • La deuxième partie (à droite) représente « le monde de Mario Kart », j’ai choisis d’inclure les petits champignons rouges connus de ce jeu, qui invitent à rejoindre ce monde, et qui nous boost à y entrer, un circuit (arc-en-ciel) qui paraît si loin, dans un autre univers (cela renforce le sentiment de s’échapper) c’est donc pour cela que j’ai également ajouter la phrase suivante : « Pour s’échapper du monde rée ».

On peut également appuyer le changement d’univers avec le ciel : à gauche, un ciel nuageux, gris, qu’on a envie d’échapper et à droite, un ciel bleu, quelques nuages mais qui restent attirant.

Voici le montage en question :

Aurélie BIRRAUX

Le tryharder

Cette vidéo est un court métrage parodique sur un speedrunner qui joue à des roms hacks de Super Mario World alors qu’il est harcelé par un commentateur.

TeamFortress-2D

Telecharger le Jeu

A décompresser et lancer.

Nous avons réalisé un game art pour le cours de Mme DASTE.

Le principe est simple mais pourtant plein de sens. Ici, nous avons détourné les personnages de l’univers de Mario à notre propre effigie. (Ici, nous avons utilisé Mario, Luigi, Peach, Toad, et Maskass).

Nous avons repris la structure du « pop art » avec comme référence Andy Warhol avec son « Diptyque Marilyn« .

Le but de ce game art est de montrer à quel point un joueur peut se retrouver dans un simple personnage de jeu vidéo, inanimé, vide d’émotions.

Le jeu donc dépasse le stade de simple loisir, et devient pour les joueurs un reflet d’eux-mêmes dans un monde virtuel.

Réalisation :

Eudes RAULT-TEYSSONNEYRE

Sabine ZING

Sofia ABREU-NUNES

Thomas RODRIGUEZ

Thomas ROYER

La saga Mario Kart

Le principe du jeu est extrêmement simple :

C’est un jeu de course ou le but et de finir premier sur les 8 à 12 joueurs présents sur la course au fil des opus à travers 3 tours de circuit mouvementé et imprévisible et tout cela à travers différent circuit sa basant sur l’univers de Mario. Mais ce qui rend le jeu unique en son genre, d’autant plus lors de sa création, c’est la possibilité d’avoir des objets. Ces objets sont à la offensifs, défensif voir même stratégique.
Sur la courses, des lignes de blocs transparents marqué d’un point d’interrogation se mettent en travers de votre route. Lorsque vous les traversez, vous obtiendrez un objet qui vous permettra de vous aidez à atteindre le sommet du podium !

Au fil des années, certains objets sont aujourd’hui symboliques pour le jeu et se trouvent être présent dans chaque opus. En revanche, certains objets ne sont pas réapparut dans les opus plus récents pour en ajouter de nouveaux. (Ex: Fausses boite à objets, Nuage Zap, bloc POW, Boules de feu, Boo remplacés par Super Klaxon, Atout 7, Grand 8, Fleur Boomerang etc)

 

L’épisode ayant connu le plus grand succès est Mario Kart Wii , le sixième opus, avec 35 620 000 ventes à travers le monde ! Le second est Mario Kart DS, le cinquième opus, avec 23 230 000 ventes

 

Le jeu se trouve être très divertissant et très amusants, seuls, ou entre amis en multijoueur mais il se présente être aussi assez frustrant, énervant voir même rageant à cause de la partie assez aléatoire du jeu qui rend chaque course unique et développent des situations improbables !

L’origine de Mario Kart :

La licence Mario Kart remonte dans les années 90 ou le premier opus intitulé Super Mario Kart fût publié en 1993 sur Super Nintendo, console de salon commercialisée à partir de 1990.

Le jeu était alors composé de 8 personnages jouable à savoir Mario, Luigi, Peach, Yoshi, Toad, Bowser, Koopa et Donkey Kong Jr.

Le jeu comportai aussi une vingtaine répartis en quatre coupes de cinq circuits chacune.

Le mode bataille était déjà apparu et avais quatre arènes à son compte.

Les modes de jeux, parlons-en !

Au fil des années, différents modes de jeu on fait leur apparition :

  • Le mode Grand Prix ! C’est le mode de jeu le plus connu et se trouve encore aujourd’hui être le mode principal de la série.
    Il existe également des modes de difficultés qui elle ne sont pas classés par coupe mais par cylindrée des véhicules. Plus la cylindrée est élevée, plus les karts sont rapides et la difficulté s’accroit :

    •  50 cm3
    • 100 cm3
    • 150cm3
    • Miroir (150cm3 ) depuis Mario Kart 64 : les circuits sont inversés
    • 200cm3 depuis Mario Kart 8 :
  • Contre la montre
  • Course VS
  • Bataille
    • Bataille de ballons (toute la série)
    • Explosion Bob-Omb (Mario Kart Double Dash!! et Mario Kart 8 Deluxe)
    • Voleur de soleil (Mario Kart Double Dash!! et Mario Kart 8 Deluxe)
    • Pilotes soleil (Exclusif Mario Kart DS)
    • Chasse aux pièces (Mario Kart Wii, Mario Kart 7 et Mario Kart 8 Deluxe)
    • Traque sur la piste (Exclusif Mario Kart 8 Deluxe)

 

L’évolution de la Saga :

Au premier Mario Kart, le joueur prenais son personnage et son kart adéquat en en avant les histoires !

Au fil du temps, le nombre de personnages, de karts et d’autres éléments ont augmentés ou fait leur apparition.

Ensuite, Mario Kart Double Dash!! à développer et garde l’exclusivité encore aujourd’hui de pouvoir avoir deux personnages dans le même Kart et donc jouer en coopération !

Mario Kart DS ajouta les statistiques des Karts : vitesse, accélération, poids (en fonction du personnage aussi), maniabilité, hors-piste, dérapage et mini-turbo.

Mario Kart Wii apporta d’une part le fait de pouvoir piloter une moto en plus du kart. D’autre part il à aussi implémenter le principe des « saut synchro », c’est-à-dire le fait de faire une petite figure lorsqu’un personnage passe un tremplin et gagne grâce à cette dernière un micro boost de vitesse.
Ce fût également l’apparition de le Chaîne Mario Kart qui permettait au joueur de participer à des concours mais également de consulter le score du joueur ainsi que ceux du monde entier, permettant alors de comparer les score au contre-la-montre.

Mario Kart 7 apporta une nouveauté majeur au gameplay, à savoir la possibilité de conduire en l’air et sous l’eau, ce qui était chose qui était tombé à l’eau jusqu’à présent, grâce à un deltaplane disponible sous différente forme.
Il apporta une seconde nouveauté majeur ! En effet, depuis cet opus et inchangé depuis, il est devenu possible de personnalisé son véhicule (châssis, roue et ailes) avec le personnage que le joueur souhaite.
Concernant le monde Grand Prix, il a été pimenté par le retour des pièces ! En effet, afin de sévir la médaille d’or, en plus de viser la première place, il faut récolter dix pièces d’ici la fin de la course ! Chose par toujours facile à faire et présente ainsi une difficulté supplémentaire.
Les courses ont d’ailleurs été pimenté par l’ajout d’un second slot pour les objets. Lorsque le joueur frappe une boite, il aurait alors deux objets à la foi ! Ce qui dynamise fortement la course, et la rend par ailleurs vite anarchique.

Mario Kart 8 apporte quant à lui l’innovation de l’antigravité. Ce tout nouveau mécanisme de jeu permettant au joueur de rouler sur les murs et au plafond.

Le dernier de la saga sur console est Mario Kart 8 Deluxe. Il apporte des améliorations vis-à-vis de son prédécesseur et se présente être la version final de ce dernier.
Le jeu regroupe alors une trentaine de personnages et comporte un mode en ligne. Le joueur participe alors à des courses ou à des batailles à douze joueurs et à la possibilité de partager des courts extraits de vidéos de partie qu’il à joué via la chaîne Mario Kart TV.

Et enfin arriva tout récemment le dernier opus de la série : Mario Kart Tour !

Cet opus est le premier de la série à se présenter comme un jeu mobile au lieu d’être, comme à l’accoutumé, sur une console. Il perd l’organisation des précédents opus et se présente sous la forme de coupe à débloquer le temps d’une saison qui est de deux semaines le plus de coupes possibles afin d’amasser le plus d’étoiles possible (qui disparaissent à la fin de la saison) permettant de gagner des cadeaux qui donnent des pièces, des rubis, des personnages, des karts ou encore des ailes.

Le jeu divague assez de ces prédécesseurs puisqu’il existe un seul et unique mode de jeu.
Il se base sur un système de compétition réparti sur une saison. Chaque semaine à pour attribution une coupe ou le but étant d’avoir le plus de points possibles sur les courses afin de se positionner au plus haut dans le classement dans l’optique de monter aux ligues suivants.

Pour gagner ces points, sur une course donnée d’une coupe, le joueur doit effectuer le plus d’action possible, finir premier et effectuer des enchaînements (combos) afin de multiplier les points. Chaque course à un personnage, un kart et une aile référents.
Dans l’idéal, le joueur possède alors un multiplicateur x2 de points d’actions et de combos, et le personnage peut avoir jusqu’à 3 objets dans une boite !

Ce qui amène une nouveauté : le mode frénésie !
Elle permet, lorsqu’un joueur obtient dans ces trois cases le même objet, il deviens alors invincible durant un court instant (c’est comme si le joueur prenait une étoile) et à le moyen d’utiliser autant de fois qu’il souhaite l’objet qu’il à obtenus.

Les courses sont différentes entre les coupes mais reprennent des circuits récurrents mais sont exploités différemment.  Certaines courses seront en mode miroir, d’autre en contre sens, d’autre accompagné de divers éléments particuliers (booster de vitesse, circuit dérouté dans le ciel, tremplin sur la course…)

 

Un jeu mobile diffère bien entendu d’un jeu console, la maniabilité change et se présente être délicate, bien que les développeurs ait fait le nécessaire pour adapter la maniabilité et faire en sorte que le jeu soit jouable.

Ce jeu à du mal à se faire accepter aux vues des joueurs mais une chose est sûr, un bon Mario Kart console est largement plus agréable et plaisant que Mario Kart Tour. Ce jeu n’est pas mauvais, simplement différemment exploité.

 

Cette licence donnera du rêve durant les années à venir, Nintendo à pu le démontrer au fil des années passées !

Marvel’s Spider-Man

Spider-Man est un jeu sorti exclusivement sur Playstation 4 le 7 septembre 2018. Il a été développé par Insomniac Games ,le studio derrière les jeux Spyro et Ratchet et Clanket, et édité par Sony Interactive Entertainment en collaboration avec Marvel Games.

Synopsis:

Cela fait maintenant 8 ans que Peter Parker protège la ville de New York sous l’identité du justicier Spider-Man. Aidé du capitaine de la police, Yuri Watanabe, l’Homme-Araignée parvient enfin à faire tomber le baron du crime organisé Wilson Fisk, mais son arrestation pourrait bien cacher une menace encore plus grande…

Mécaniques du jeu:

Spider-Man a déjà eu droit à plusieurs jeux en Open World mais celui-ci est le premier à rassembler simplicité et sensations, se promener dans les rues de la ville en tissant des toiles n’a jamais été aussi simple et jouissif. Le système de combat, semblable à celui des jeux de la série Batman Arkham, est doté de combos variés qui s’adaptent à l’environnement, augmentant ainsi l’immersion du joueur dans l’aventure. En bref les commandes sont très simples à prendre en main et le tout est plaisant.

Visuel et Audio:

Un soin tout particulier a été porté au visuel du jeu, que ça soit de l’environnement aux personnages, tout est détaillé jusque dans les moindres recoins de New-York. Mais ça ne s’arrête pas là, les cinématiques du jeu sont renversantes, certaines égalent même des représentations cinématographiques et tout cela est bien sûr amplifié grâce à la bande son. Et que dire du doublage des personnages plus que réussi des personnages tant bien en VO qu’en VF qui nous donne encore plus envie de nous impliquer dans l’histoire.

 

Ce jeu s’adresse donc particulièrement aux fans de Marvel, de par son univers et toutes ses références, mais saura aussi séduire d’autres publics grâce à son gameplay souple et sa réalisation soignée.

 

Dragon ball

HISTOIRE

Le manga dragon ball a été écrit en 1984 par akira toriyama. Dans ce manga ou cet animé, on suit l’histoire d’un jeune garçon nommé goku de l’enfance a l’age adulte. On suit ses aventures, ses rencontres avec ses futurs alliés et ses ennemis et ses combats.L’histoire officielle est divisé en 3 animés(Dragon ball, Dragon ball z et Dragon ball super. Le nom de l’anime vient du fait que beaucoup de personnages cherchent des boules spéciales qui permettent d’invoquer un dragon qui peut exaucer des voeux comme par exemple ressusciter une personne. On apprendra dans l’anime que goku et beaucoup d’autres personnages ne viennent pas de la planete terre. La spécialité de cet animé est la transformation( changement de coupe et couleurs de cheveux ou transformation corporelle) et les fusions.

Arcs:

-Entrainement de Goku

-Armée du ruban rouge

-Roi piccolo

-arc saiyans

-arc namek

-arc cell

-arc buu

Division en 3 animés

Comme dit plus haut l’animé Dragon ball est composé de 3 animés en suite logique :

-Dragon ball(Db): On suit les aventures de goku enfant de sa rencontre avec bulma au combat avec le roi démon Piccolo

-Dragon ball(Dbz): Il s’agit de la suite logique de db on l’on peut voir goku, jeune père de gohan ( référence a son grand pere adoptif) et mari de chichi. L’animé dure de l’arc saiyan où goku va apprendre ses vraies origines à l’arc buu.

-Dragon ball super(dbs): La suite logique de dbz va bientot continuer. Dans cet animé, Goku a 2 fils ( le deuxieme depuis l’arc cell de dbz) et il apprend avec la team z ( lui et ses amis guerriers) le fait qu’il y a en tout 12 univers qui ont chacun un dieu de destruction, un ange,et des kaios. Pendant cet animé, ils apprendront, goku et son rival vegeta, de nouvelles transformations toujours plus puissantes au fur et a mesure des combats.

 

Les films:

 

Avec à ce jour neuf épisodes, dont six sur consoles de salon, Mario Kart est devenu un jeu de légende. Ce bon vieux jeu de kart en est  déjà à sa vingt-septième année et semble toujours se renouveler. En effet, le dernier titre en date, sorti il y a deux ans, s’est écoulé à 17 millions d’exemplaires, ce qui le place comme le jeu le plus vendu de la console Nintendo actuelle.

 

Revenons aux origines de la saga :

Le premier titre sort en 1993 sur la console SNES, sous le nom de Super Mario Kart. Les personnages haut en couleurs de Nintendo, qui font la course sur une multitude de circuits, font l’unanimité: Nintendo tient là une nouvelle franchise de qualité. La sensation est grisante et les contrôles ainsi que le système d’objets en course rend le jeu passionnant.

L’un des événements majeurs de la franchise survient en 1997, quand un nouvel épisode intègre une 3D au jeu, ce qui renforce l’immersion. De plus, il est désormais possible de jouer à 4 joueurs  en local; c’est le début du Mario Kart tel qu’on le connaît, celui capable de briser des amitiés.

Passons l’épisode « Double-Dash » pour parler des deux plus grands succès de la franchise: Mario Kart DS et Mario Kart WII. Ils se sont vendus à plus de 60 millions d’exemplaires et se sont imposés comme des incontournables de la DS et de la WII, qui sont à ce jour les plus grands succès commerciaux de Nintendo.

Après ces deux épisodes classiques de ma jeunesse sont arrivés les petits derniers de la saga, à savoir Mario Kart 7, 8 et Deluxe, chacun étant une amélioration du précédent. A ce jour, chaque console Nintendo dispose de son propre épisode phare (exception pour la Switch et son épisode « Deluxe »), et la franchise ne cesse de s’étendre, comme avec la sortie cette année de Mario Kart Tour sur smartphone, qui ne fait pas l’unanimité auprès des joueurs pour le moment.

Pourtant, chacun se souvient de Mario Kart comme un jeu amusant, seul ou à plusieurs, qui apporte son lot de moments de joie, de colère voire de haine vis à vis de ses amis. Il est clair que le franchise s’est imposée comme un incontournable des jeux en partie locale ou en ligne, grâce à son système de course totalement fun, ses personnages devenus emblématiques, et ses circuits cultes. Chaque jeu Mario Kart est l’un des titres les plus vendu de sa console respective, et on dirai que la tendance est loin de changer, car même avec ses longues années, Nintendo trouve toujours de quoi nous amuser …

 

 

Assassin’s Creed Odyssey est un jeu vidéo d’action-aventure et de rôle développé par le très célèbre développeur Ubisoft.  Il est la suite du précédent Assassin’s Creed Origins. Le jeu vidéo se déroule durant la période de la Grèce antique lors de la guerre du Péloponnèse, conflit opposant la ligue de Délos menée par Athènes et la ligue du Péloponnèse sous la domination Spartiate.

 


Passons le synopsis pour aborder le sujet au cœur de beaucoup de penser, la scolarité ! En effet depuis la sortie d’Assassin’s Creed Origins, Ubisoft propose un mode de jeu : le Discovery Tour. C’est une version épurée du jeu de base; aucune scène de violence, aucune quête et absence de scénario. On y trouve à la place des visites guidées des grands monuments ou des explications sur diverses coutumes de l’époque ou se déroule le jeu. Il suffit pour cela au joueur de suivre un chemin guidé et d’écouter un « cours magistral ». Mais Ubisoft ne s’en arrête pas là, en effet dans Assassin’s Creed Odyssey, après chaque « cours magistral », des questions vont être posées. Mais encore plus fort, après chaque réponse, qu’elle soit vraie ou fausse, une explication est donnée!

On parle d’une « dégamification » du jeu vidéo ou de scolarisation du jeu vidéo! En effet, le joueur n’est plus un joueur, il devient passif dans le jeu, il n’a plus qu’à écouter en posant la manette!


Découverte de Assassin’s Creed Discovery Tour !

« Older entries