Bonne nuit

Le quartier de la Chapelle entre les stations de métro La Chapelle et Marx Dormoy dans le 18ème arrondissement est souvent considéré comme un quartier défavorisé.  Etant donné  que j’y habite et travaille depuis quelques années, j’ai pu constater qu’il s’agit d’un quartier en pleine mutation et j’ai voulu travailler autour de ces transformations.

mapachapelle

La population du quartier est très diverse par rapport à ses caractéristiques socioculturelles et socioéconomiques.  Ce qui fait du quartier un lieu très riche et très intéressant pour placer mon intervention.

Métamorphose: Entre mixité sociale et gentrification*

Depuis quelques années a été rénové et habilité le marché couvert de la Chapelle (rue de l’olive) et beaucoup de commerces aux alentours ont vu le jour, des cafés, des bars et des restaurantes. De même, depuis quelques années et jusqu’au présent on peut constater une forte réhabilitation de bâtiments détériorés et l’aménagement des logements sociaux (HLM).

DSC04096

Depuis quelques mois a été finalisé la construction d’un complexe architecturale de bâtiments inscrits dans la logique du développement durable. Au sein de ce bâtiment, plus connue dans les médias comme la « Halle Pajol » on trouve une bibliothèque, une auberge de jeunesse (Hosteling International), une salle de spectacles entre autres commerces.

L’ouverture de l’auberge de jeunesse est la transformation la plus significative du quartier parce que avec  l’auberge arrive aussi le touriste, une figure qui était très loin de participer au paysage quotidien du quartier.

DSC04215

Alors pour mon projet d’intervention dans l’espace public je voulais mettre en évidence cette nouvelle figure et la faire dialoguer avec d’autres déjà existantes dans le quartier.

Remontant par la rue Pajol, juste de l’autre côté de la rue Riquet,  seulement à quelques mètres de l’auberge de jeunesse se tient discrètement depuis plusieurs années le « Sleep in » de la rue Pajol, un auberge d’urgence destinée à accueillir et héberger des usagers de drogues actifs en situation de rue. Ce bâtiment très hermétique n’affiche aucune information de sa fonction vers l’extérieur.

DSC04088

Comment mettre en dialogue ces deux bâtiments  si proches et si éloignés au même temps?

Ces deux bâtiments m’ont servi comme point de départ pour mon intervention. J’ai réfléchi à la figure de ceux qui utilisent ces lieux et à la façon dont ils doivent porter ses affaires pour se déplacer, que ce soit pour voyager ou pour « traîner » dans la ville. Souvent équipés de sacs en plastiques et de charriots pour transporter ses affaires, la figure du SDF se voit confrontée à celle du touriste lorsqu’il se déplace avec sa valise à roulettes. Peu importe les motivations de leur déplacement, tous les deux doivent transporter ses affaires pour passer la nuit quelque part.

DSC04178

Pour l’image finale j’ai choisi représenter seulement l’image d’un charriot accompagné de la phrase « bonne nuit », pour faire référence à la figure du SDF et souligner sa situation  permanente de sans abri vis-à-vis des passants (touristes et habitants confondus).

J’ai voulu présenter cette image sous forme de carte postale pour qu’elle puise aller à la rencontre des gens et qu’elle puisse  être manipulé et éventuellement emporté par les passants . Aussi parce que la carte postale est un support qu’on utilise aujourd’hui pour la publicité et parce qu’ elle fait référence au voyage et au « merchandising » turistique.

postalvariacion copy

Il m’a semblé plus intéressant de mettre en évidence la situation sans abri du SDF au-delà de la confronter uniquement avec la figure du touriste.

Pour placer la carte postale dans l’espace publique j’ai fabriqué un support en carton pour disposer les cartes. Ce support peut ensuite être attaché aux poteaux de la ville. Les cartes sont donc disposées aux passants, l’image peut, éventuellement, circuler.

DSC04235

J’ai choisi d’installer ce support avec les cartes dans l’intersection de la rue de Torcy et de la rue de l’Olive, justement où se trouve le marché et nombreux commerces, cafés, bars et restaurantes. De plus, juste en face de cette intersection il y a une place qui sert de point de réunion à beaucoup de SDF du quartier, lesquels circulent souvent  aux alentours du marché pour « faire la manche ».

DSC04259

DSC04286

Lors de la mise en place, les gens ont réagi de différentes manières face à cette intervention. Trop discrète elle a pas été aperçue ou simplement n’a pas attiré l’attention des passants. D’autres plus attentifs ou curieux ont été attirés et ont pris une ou plusieurs cartes.

DSC04245

DSC04268 copyDSC04274 copysecuencia1secuencia2 copy

Si bien cette intervention a été réalisée dans un point spécifique du quartier, j’ai pensé à la possibilité de créer un parcours en plaçant plusieurs dispositifs dans divers endroits du quartier.

Ainsi par exemple créer un parcours entre les deux auberges, ou éventuellement créer des nouveaux parcours au sein desquels on puisse rencontrer différentes images, pour donner forme à une narration ou simplement pour décliner une thématique….

DSC04192

DSC04209

 

Notes.

* Mixité sociale. (Définition du dictionnaire on line La Toupie. http://www.toupie.org/Dictionnaire/Mixite_sociale.htm)

La mixité sociale désigne la présence simultanée ou la cohabitation, en un même lieu, de personnes appartenant à des catégories socioprofessionnelles, à des cultures, à des nationalités, à des tranches d’âge différentes.

En matière d’habitat, la mixité sociale se traduit par des quartiers hétérogènes où vivent des personnes de niveau de vie, de cultures, d’origines variées. Ce mélange peut s’apprécier à différentes échelles, au niveau de l’immeuble, d’un ensemble d’habitations, d’un quartier…

La notion de mixité sociale, qui est de plus en plus utilisée dans les politiques du logement, a été élaborée en réaction à la concentration de populations défavorisées dans les zones périurbaines, notamment dans des quartiers d’habitat social. Elle a été introduite dans le droit par la « Loi d’Orientation pour la Ville » du 13 juillet 1991.

*Gentrification. (Définition du dictionnaire Larousse on line http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/gentrification/10910405 )

Tendance à l’embourgeoisement d’un quartier populaire.

En savoir plus sur:

La Halle Pajol

http://www.paris.fr/accueil/urbanisme/la-halle-pajol-prend-vie/rub_9650_actu_137189_port_23751

Sleep In rue Pajol

http://www.groupe-sos.org/structures/56/Sleep_In_Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *