John Cage. Silence. 1961

John Cage. Silence. Denoël. Paris. 1961.
Chapitre: L’indéterminé. Page 157.
«Je suis allé un jour entendre Krishnamurti. Il devait faire une conférence sur la manière d’écouter une conférence. Il a dit, ‘il faut concentrer toute son attention sur ce qui est dit et si on prend des notes, c’est impossible.’ La dame qui était assise à ma droite prenait des notes. Un monsieur qui était à sa droite à elle l’a poussée du coude et lui a dit, ‘vous n’entendez pas ce qu’il dit? Il ne faut pas prendre de notes.’ Elle a relu ce qu’elle avait écrit et elle a dit, ‘c’est vrai. Je l’ai là dans mes notes’.»