Bertrand Planes

 Bertrand Planes, artiste formé à l’école d’art de Grenoble, nous a fait part de son premier rapport, il y a quinze ans, avec les ancêtres de nos ordinateurs actuels. C’était la «période démo». Il affirme avoir été déçu par cette première rencontre avec l’outil qu’il croyait être annonciateur d’un futur tant attendu. C’est cette frustration qui l’a poussé à s’immerger dans le monde informatique et technique et à bouleverser ainsi la dimension conventionnelle et rigide de cet univers, à l’instar des artistes contemporains qui ont démantelé la contrainte de l’art académique.
L’artiste «joue à dieu» et recrée le monde en se servant de l’art du détournement. En effet, il transforme des objets en d’autres, en leur greffant une seconde fonctionnalité tout en gardant leur forme initiale: une sorte de croisement entre deux ou plusieurs univers.

On découvre ainsi un métissage de son et de lumière dans Speaker lamp, une lampe associée à un haut parleur. Le son et le toucher sont aussi mis à l’épreuve dans Audio vibro. Il s’agit d’un vibro-masseur avec musique, qui vibre selon le rythme des fréquences sonores. Il y a aussi Bug’s Life: des balises solaires sur lesquelles on a branché des buzzers. Cela donne un son qui varie selon la position et l’emplacement de la balise par rapport au soleil.

Outre le son et le toucher, l’artiste touche également au domaine visuel. On cite entre autres BumpIt!, qui est une vidéo conçue pour Citroën. Le principe du BumpIt! est de  procurer au sujet un effet de couleur et de mobilité.

En accordant donc un intérêt particulier à l’image, Bertrand Planes construit avec ses amis un logiciel DivX Prime qui sert à «provoquer des bugs vidéos, et à gérer plusieurs effets graphiques originaux propres à l’algorithme mpeg4 ». http://onoffar2.free.fr/HTML/prese.htm

En revanche l’invention que je trouve à la mesure de la folie voire de l’ambition de l’artiste est la Life Clocke3: une montre qui indique non pas l’heure  mais l’âge, en estimation avec la durée moyenne de vie.
Je trouve aussi, palpitante, l’idée du jeu vidéo que Planes a réinventé en brisant le mur qui constituait sa limite. Cette démarche est véhiculaire d’un esprit de liberté sans frontières.

Kamal Khati

Tags: