Face à son environnement

Le groupe HeHe composé de Helen Evans (née en 1972 en Angleterre) et d’Heiko hansen (né en 1970 en Allemagne) est installé en France, il travaille sur le thème de l’environnement et du transport. Sujet important du moment afin de protéger notre planète qui se dégrade…
Comment se positionnent ces artistes face à un sujet qui rassemble et divise les hommes aujourd’hui? Champ d’ozone, 2007 est une œuvre qui a été présentée lors de l’exposition Air de Paris, installation créée grâce au logiciel Processing. Comme si l’on voyait à travers une fenêtre, le ciel de Paris passe du vert à l’orange voir au rouge afin de mesurer la pollution dans la capitale française et de montrer visuellement aux habitants les pics de pollution qu’ils créent et subissent. Les informations du taux de pollution de Paris était directement donné par Airparif (association pour la surveillance de la qualité de l’air en Ile-de-France). Paradoxe, la pollution se veut négative sur l’environnement alors que dans les œuvres de Hehe le ciel se voit paré d’une ozone orangée. Même si les habitants peuvent se rendre compte de la pollution dans l’air il semblerait que la part d’étonnement prime sur l’aspect de prévention. Tandis que Champ d’ozone m’apparaît comme une étude graphique sur la ville de Paris, je trouve que l’œuvre réalisée les nuits du 22 au 29 février 2008 pendant une semaine à Helsinki, dans la zone industrielle de Ruoholanti est plus aboutie. En effet dans Nuage vert, le groupe HeHe détourne ici la preuve que la pollution existe comme un jeu ludique. Bon nombre de personnes dans le monde ne portent pas un grand intérêt au tri sélectif que les association environnementales préconisent. Ici, plus les Finlandais font des économies d’énergies plus l’oeuvre grandit. L’usine choisie est une usine de charbon locale d’où sort un grand nuage de vapeur, ce nuage est illuminé grâce à des lasers de couleur vert. Le groupe HeHe propose aux habitants de contrôler leur consommation d’électricité pendant une heure et les invite à voir le nuage vert grandir. Une façon de leur prouver que leurs efforts servent à quelque chose. Ce mélange entre art, science, chimie, et environnement nous propose une nouvelle forme de prévention à la sauvegarde de l’environnement. Tous les travaux des HeHe évoquent ces thèmes, un nouvel engagement écolo qui met l’homme face à la réalité de son environnement.