L’époque du film en relief, ou en trois dimensions (3D)

L’époque du film en 3D vient de commencer. Depuis 2006 jusqu’à l’année 2009, le marché de ce type de film prépare plusieurs choses pour avoir des influences réelles. Cette année, Au moins 15 films sont en attente de sortie, et 14 films sont annoncés en 2010. Sutout, Hollywood montre une forte volonté de réaliser une troisième révolution technologique, avec beaucoup de capitaux et de nouvelles techniques. La première révolution du cinéma a été l’apparition du son sur l’écran. La deuxième révolution a été l’introduction de la télévision en couleur. Enfin arrive une troisième innovation : le cinéma pourrait donner non une perspective simple, mais une impression de relief , où on resentirait le volume et l’espace. Pour Hollywood, l’année 2009 serait une année historique de la naissance du film en 3D, en commençant par un film d’animation, puis en continuant par un film de spectacle et de sport. Quand j’étais enfant, ma première expérience d’un film en 3D a eu lieu dans un cinéma de parc du jeux. Si je voulais faire une pause dans le parc, je regardais un film en 3D, avec des lunettes permettant de voir le relief. Mais je me suis demandé quelle était la différence entre le fait d’apporter ou non ces lunettes. En fait, il y avait une grande diffénce. Avec les lunettes, je pouvais sentir clairement la différence entre le plat et le relief. Par exemple, si un cheval qui tirait une charrette avançait vers moi, je frappais la tête de la personne devant moi pour l’éviter Ou je suis tombée de ma chaise pour éviter la troupe des Papillons parce qu’il m’a semblé que les papillons sortaient de l’écran pour voler jusqu’à moi. L’expérience de regarder un film me permettait de savoir la différence entre les images plates et les images en relief.

Aujourd’hui, le film change de l’audiovisuel simple à l’objet de l’expérience. Le cinéma donne l’expérience indirecte par le mouvement de l’image, en développant la technique avec un niveau de faculté de perception. Les spectateurs veulent regarder et entendre un film comme s’il représentait la réalité ; ainsi, leur désir a abouti au film en 3D, après des étapes comme le film parlant, puis sur écran en couleur. Le désir de film en 3D a commencé à partir du film d’animation. Parce que le film d’animation en 3D demande comparativement peu d’argent et est relativement facile à travailler car les images sont créées sur ordinateur. La société Disney a ouvert le marché du film en relief en présentant le film « Chickin Little, 2005 », qui transforme l’animation en 2D en un film relief.

Par la suite, Sony Pictures et Warner Brother se sont lancées sérieusement dans la marché du film en relief avec le film de « Monster House, 2006 », de « The Polar Express 2006 ». Surtout, « The Polar Express, 2006 » a prouvé la possibilité du film en relief en montrant l’échec de la représentation 2D projetée par Warner Brother. Et le film de « Superman Returns, 2006 », de « Harry Potter and The Order of the Phoenix, 2007» a inséré de l’image relief pendant environ 20 minutes.

Cependant, en fait, le film en relief n’est pas récent. Déjà en 1950 aux Eats-Unis des films en relief ont été créés. A cette époque, des producteurs de films ont produit des films en relief car ils avaient peur que les spectateurs du cinéma affluent à la télévision. Ces premiers efforts ont, par exermple, fait marcher des films comme « Bwana Devil » ou « Creature from the Black Lagoon », créé en 1954 .

Aujourd’hui, le monde du cinéma dit que le film en relief est très important. Non seulement Hollywood, mais aussi presque tous les pays de l’Europe et de l’Asie s’intéressent au film en relief, parce que, pour eux, c’est une occasion de sauver l’industrie du film. En fait, durant plusieurs années, l’industrie du cinéma n’a pas été brillante à cause d’une diffusion de « Home Entertainment » avec la HDTV ou DVD, et d’un téléchargement illégal sur Internet. En ce moment, plusieurs entreprises cinémathographiques sont en train de prendre des mesures possibles pour ne pas perdre pas de Blockbuster. Les Etas-Unis ont déjà plus de 1000 salles de cinéma pour projeter des films en relief, et les pays d’Europe ont communiqué que vont être installées plus de 1700 salles de ce type.

Le film « Fly to the moon », créé en 2008 directement en relief , d’une durée de 15 minutes, a été visionné récemment lors de la conférence. Un bon scénario et une mise en scène soignée a été réalisée pour arriver à un excellent degré de perfection. Son réalisateur, Ben Stassen a dit que « l’introduction du film relief a fait naître un nouveau langage du cinéma. Çà, ce n’est pas une simple différence technique. Elle a changé mon travail de réalisation».

Depuis le film sonore, on a appliqué le son sur l’image. Et puis, l’introduction de l’écran en couleur a influé sur la mise en scène. Le film en relief a produit seulement un nouveau langage et un nouvel espace. Donc le film relief est plusqu’un problème visuel. Il faut tout appréhender d’un autre point de vue : la production, la distribution, et la projection d’un film en relief

Porter des lunettes permettant de voir en relief, demande un développement technique pour pouvoir les fabriquer. Ces lunettes, en anaglyph, comportent deux couleurs dominantes, le rouge et le bleu (cyan). Si on les porte longtemps, on peut avoir les yeux fatigués ou la tête qui tourne. Et puis, si la personne porte déjà une paire de lunettes, il est compliqué d’en porter deux.

En ce moment, on recherche un système permettant de regarder un film en relief sans lunettes, mais cela va demander du temps pour qu’il soit opérationnel dans toutes les salles de cinéma en relief.

L’image en relief apparaît devoir être très importante pour l’industrie du cinéma au 21ème siècle. Elle demande beaucoup d’études de marchés et de développement, du système pour convaincre les spectateurs potentiels.

Dong Eun, MA

N° 228972