Notre futur entre science, technologie et design

Carole Collet pose une question d’actualité dans le monde du design, c’est la relation entre technologie design et science. Très proche de la nature, des matériaux, du textile  on peut considérer Carole Collet comme une rénovatrice dans le domaine du design bio. Dans sa démarche elle essaye de combiner écologie et  technologie  intelligente, un travail qui nous pousse à réfléchir sur notre futur entre la technologie et la science, sur le rôle des designers, les limites du design  et de la science.
Cette conférence questionne aussi notre relation avec les objets qui est devenu plus importante que l’objet lui-même et sa fonctionnalité, puisqu’on  passe d’un design de masse au design affectif voir même design nostalgique, donc  la question des matériaux est devenue très importante. Carole Collet pose encore ces questions: est-ce que le textile peut rendre les objets plus humains? Comment les changements sociologique et économiques influencent-ils le design puisque le designer n’est pas distinct de son milieu, qu’il est impliqué dans tout ce contexte socioéconomique; il s’inspire de son quotidien et s’adresse à une cible bien précise.
L’écologie représente le centre du travail de Carole. Comme l’industrie textile a toujours participé à la pollution, la designer a essayé de rapprocher deux terme écologie et design, une combinaison vraiment  audacieuse et très intéressante surtout quand elle combine le textile traditionnel et la dentelle avec de nouvelles matières, «un projet vraiment émotionnel et poétique».
Carole a poussé ses recherches jusqu’au bout jusqu’à travailler avec des cellules et exploiter la biologie et la combiner avec le design; des combinaisons et des recherches qui nous poussent vers la même question toujours: où va-t-on avec la science, la technologie et le design?

Abir Belaid