Interface ouverte

En informatique, le mot interface nous fait penser normalement à un clavier, à  une souris ou à un écran tactile. Mais de nos jours des laboratoires de recherche expérimentent dans le monde entier toutes sortes d’interface, cherchant par exemple à ce que les ordinateurs détectent les mouvements, comprennent la parole. Pour les développeurs, ces avancées peuvent permettre de faire sortir l’ordinateur des bureaux afin de l’intégrer plus étroitement aux autres domaines de la vie quotidienne.
Une interface homme-machine permet d’échanger des informations entre l’utilisateur humain et la machine. Pour que cette communication soit la plus simple à faire et à réaliser, on utilise différents éléments. Etienne Mineur essaie de trouver des choses innovantes en utilisant  différents supports, des systèmes d’interaction entre la machine et l’être humain plus ou moins  « sympathiques ». Il continue de concevoir des systèmes interactifs originaux de façon novatrice. Il cherche à réhumaniser la machine.

Pendant cette conférence, Etienne Mineur a mentionné plusieurs fois la carte Arduino qui est principalement utilisée pour ses travaux interactifs. Le système Arduino est un outil pour développer des objets interactifs, pouvant recevoir des entrées d’une grande variété d’interrupteurs ou de capteurs, et pouvant contrôler une grande variété de lumières, moteurs ou toutes autres sorties matérielles. Les projets Arduino peuvent être autonomes, ou bien peuvent être connectés à un ordinateur pour communiquer avec ses logiciels (ex : Macromedia Flash, Processing, Max/MSP, Pure Data, SuperCollider). Il est principalement destiné aux artistes, designers, amateurs, et tous ceux qui s’intéressent à la création d’objets et d’environnements interactifs. Il existe plusieurs versions de cartes Arduino.

Les Arduinos

Les modules Arduino LilyPad  (avec image en haut à droite) sont des plates-formes de prototypage micro-contrôlées, open-source spécialement conçues pour la réalisation à titre expérimental de vêtements «intelligents» interactifs. Développés par Leah Buechley et conçus en collaboration avec Leah et SparkFun, ces derniers sont tout indiqués pour la réalisation de vêtements de scènes, de magiciens, ou bénéficiant d’effets spéciaux pour le cinéma, etc.

La carte Arduino est un produit peu coûteux, de qualité, avec une multitude d’application « open source » déjà réalisées. Vous trouverez sur le site d’Arduino, tous les schémas, les exemples, le forum…

http://arduino.cc