Guillaume Pinard, un copieur?

Guillaume Pinard, est un artiste et un enseignant des beaux-arts de Toulouse. Il travaille sur la notion de fragment. Pour entrer dans cette notion, il commence par nous présenter ses travaux dans l’ordre alphabétique, comme un dictionnaire puis il nous explique qu’il ne travaille pas seulement un domaine, il dessine et réalise aussi des animations, des textes, des peintures etc. En fait il est dans un continuel mouvement de recherche.
On peut parler de ce dessin au fusain présent sur un mur d’une galerie de Cologne, il le dessine uniquement pour l’exposition, son dessin est donc temporaire, de plus ce dessin n’est pas juste une création, il reproduit un ancien tableau: il choisit une image d’une peinture sur internet et il la dessine sur le mur. Mais l’image internet est très petite pour être copiée et si on l’agrandit elle devient floue. Malgré tout Guillaume Pinard fait cette peinture avec cette mauvaise image, le dessin-copiage de Guillaume Pinard a donc sa propre identité puisqu’à travers l’image floue, l’imagination de Guillaume Pinard apparaît. C’est pour cela que le dessin nous provoque un sentiment mystérieux qui est absolument diffèrent du sentiment que l’on pourrait avoir devant la peinture d’origine.
Je me promène souvent dans le quartier du Marais pour regarder les galeries, leurs nouveautés. Un jour, je passe devant la vitrine d’une galerie, une exposition particulière capte mon regard, une couleur rouge vif constitue le toit d’une maison, le ciel bleu et le vert composent le paysage, puis des petites toiles présentent sur le mur deviennent des éléments du paysage. En fait j’ai eu comme l’impression d’entrer dans l’histoire de cette peinture. Mais lorsque je regarde plus en détails les petites toiles, J’ai été étonnéé car elles représentaient des images très érotiques et sensuelles. C’était un vrai renversement. Avec cette surprise, j’étais complètement dans cette exposition. Le mur lui même était l’exposition, grâce à cette scénographie, on était donc dans le monde de Guillaume Pinard.

C’est souvent difficile de séparer le sexe, l’art et la littérature. Un écrivain japonais (Kiluy Masio) réécrit des contes des Frères Grimm. Ses nouveaux contes ne sont plus pour les enfants, ils sont sensuels et inhumains, par exemple, Masio nous représente l’histoire de Blanche-Neige: la reine est la vrai mère de Blanche-Neige et elle veut tuer Blanche-Neige à cause de la jalousie, parce que Blanche-Neige couche avec son père (le roi). Même si cela est une reproduction, l’œuvre peut être totalement différente de son origine et avoir sa propre identité, avec l’intention de l’artiste (ou écrivain). Peut-être que Guillaume Pinard copie une œuvre qui est déjà existante mais il nous donne un nouveau sentiment par son point de vue et ses modes d’expressions.

Jisun Son