Scénariste

Né en 1978, à Blida, en Algérie, Mohamed Bourouissa est un photographe et vidéaste. En 2004, il obtient son DEA en Arts plastiques à l’Université de Paris I – Sorbonne. Il est également diplômé de l’École nationale supérieure des arts décoratifs, et s’est spécialisé en photographie. Souvent il est sollicité à participer à des expositions collectives, notamment au Festival de photographie de Lanzhou (Chine) en 2006. Il est lauréat du Prix Voies Off 2007, Arles.
Pour réaliser ses œuvres, il s’inspire beaucoup des peintres comme Le Caravage, Delacroix, Géricault, qu’il affectionne particulièrement. Il s’intéresse intensément aux éléments comme la lumière, les regards, portés, réfléchis, et aux mises en scènes. Il essaye de nous démontrer les sentiments, les émotions et les tensions dans ses travaux. Durant la conférence, il nous a présenté ses travaux en deux périodes différentes. La banlieue et ses habitants constituent la première partie. Là, on découvre un monde assez scénarisé. Il démontre les tensions entre les personnages. Ayant pour thème la banlieue, ses photographies ont une base sociale mais il les revendique d’ordre plastique.
Temps mort
est une vidéo pas comme les autres. Elle se compose de deux types de vidéo, l’un d’une personne dans un prison et l’autre à l’extérieur. Il y a des contraintes visuelles mais le message est clair et direct. On voit des messages sur les téléphones portables des deux acteurs. Finalement on n’arrive plus à distinguer qui est qui car les images se mélangent. Il nous décrit le milieu carcéral avec une sorte de poésie visuelle. Mohammed Bourouissa s’est inspiré du cinéma muet pour réaliser cette œuvre. Il dit avoir fait peu de dessins préalables et être passé directement à la réalisation.
Légende
est un travail qu’on peut qualifier de documentaire. Présenté pendant l’exposition Dynasty au Palais de Tokyo en 2010, cette vidéo nous expose la violence économique. Réalisé avec des caméras cachés sur des vendeurs de cigarettes à la sauvette à la station de métro Barbès, Mohammed Bourouissa essaye de nous décrire le milieu d’un commerce illégal. Il scénarise une bonne partie de la vidéo.

Aslam Bunnoo