Annette Messager

Cet ouvrage permet de comprendre l’articulation et l’évolution des installations qui mêlent le ludique et le tragique. La photographie souvent retravaillée et le dessin sur des supports modestes ont d’abord été les modes de travail favoris de l’artiste. L’œuvre avait alors un caractère intime et déclinait les portraits fictifs d’une Annette Messager dans toutes sortes de situations.

Pages: 608   Langue: Français   Illustrations : Noir et Blanc / Couleurs     Format: 17 x 24 cm

<<Dependence independence>>

Ce livre, à l’instar de l’œuvre d’Annette Messager, est un livre hybride, rassemblant des registres divers, et pratiquant le « carambolage des genres » sans qu’aucun n’aspire à l’exhaustivité. Il juxtapose en effet trois domaines différents (l’œuvre plastique, les textes, et les entretiens) mais qui ont tous un lien entre eux, la relation de l’artiste avec le langage. La première partie est consacrée à l’usage de l’écriture sous toutes ses formes (lettres, mots, textes, manuscrits ou imprimés) dans l’œuvre d’Annette Messager, de 1971 à 2005 ; la deuxième comprend les notes de l’artiste sur son travail ainsi que ses notes personnelles, pour la plupart inédites. La troisième rassemble les diverses interviews qu’elle a accordées, soit pour des catalogues d’exposition, soit pour des émissions radiophoniques.                Rassemblée par Marie-Laure Bernadac, la part écrite dans l’œuvre d’Annette Messager s’avère exubérante, manifeste, poétique, triviale et réjouissante. Complétée par une collection d’entretiens avec l’artiste, ce livre superbement illustré révèle un grand nombre d’inédits.«Je suis une voleuse de mots» écrit Annette Messager. C’est à travers ses divers «larcins», que nous donnons, dans ce «journal du voleur» une autre cartographie de l’œuvre, tissée telle une toile d’araignée sur le fil de l’écriture, et un portrait en creux de son auteur.

2006     20,5 x 26 cm (relié), jaquette à rabats, couverture rouge en défonce     466 pages  (350 ill. coul.)

HU rong

Tags: