Abitare n°503

Le blog reste ouvert pendant l’été et au-delà. Regardez le dernier numéro d’Abitare. Cela entre dans nos préoccupations et dans cet esprit d’utopie concrète, attitude écologique dont on aurait besoin dans nos «quartiers» et qui est propre à certains architectes et artistes*.
http://www.abitare.it/in-edicola/abitare-503/
Et notamment l’article et la série photos à propos de
«Spaces. Metropoliz. Rom-A Station» A self-governing village, which Rumanian Roma* share with people of other ethnic groups, has been built inside the derelict Fiorucci salumi factory in Rome. L’article de Francesco Careri est intitulé «A first step outside the camp.» pages 94-101. Ni le texte ni les photos ne sont en ligne. Francesco Careri est un des artistes du groupe Stalker. Stefano Boeri architecte est le rédacteur en chef d’Abitare. Edited by Lucia Tozzi/ Text by Francesco Careri. Photos by Alessandro Imbriaco / Contrasto

* En France, Jean Nouvel ou Dominique Jakob et Brendan MacFarlane ou Jamel Klouche’s A.U.C. Cela s’était exprimé dans des projets autour du Grand Paris et nous-mêmes avons su le repérer dans l’objet architectural du commissariat de la Plaine de nos amis X-Tu qui s’attaquent au nerf du sujet des «quartiers», dans la fabrique du musée précaire de Thomas Hirschhorn et dans les travaux photographiques et vidéo de certaines d’entre vous.
L’inspirateur de l’utopie concrète, devenu artiste contemporain très présent sur la scène de l’art international:  Yona Friedman.
** Roma, mot italien, veut dire Rome ou les Roms.


Sungho Park. Ultimes photos de «quartier» (Landy > Montjoie, rue de la Procession)