Yukiko Shikata : Locating media, Isea 2008

Locating media est un des thèmes de travail du symposium, proposé par Yukiko Shikata*.

Locating media: médias de localisation (de situation, de circonstance) (trouver une traduction en français)
The oft-heard rhetoric of recent media technologies is that it complicates traditional notions of spatial and geographical location insofar as these technologies are said to attend to one’s technological needs without regard to where one is; for example, one common myth goes like this: ‘one can access information about anything and communicate with people on the net without regard to which country one is in’.
La rhétorique rebattue des dernières technologies de l’information, c’est que cela complique les notions traditionnelles de la situation spatiale et géographique dans la mesure où ces technologies sont dites répondre à nos besoins technologiques sans égard à l’endroit où nous sommes, par exemple, un mythe commun se pose en ces termes: « on peut accéder à des informations sur quelque chose et communiquer avec les personnes sur le net, sans égard au pays auquel il appartient.»

Such postulations of location-neutrality, however, are based on a fallacious assumption that one’s location is merely a secondary aspect of one’s experiential environment and thus can be phenomenologically simulated or even negligibly circumvented by the mediation of communication, information and experiential technologies.
Ces postulats de la neutralité du lieu, cependant, sont fondées sur une fausse hypothèse selon laquelle le lieu est seulement un aspect secondaire du contexte de l’expérience de la personne et peut donc être phénoménologiquement simulé ou même contourné  par la médiation des technologies de la communication, de l’information  et de l’expérience.

Location, however, is a complex experience constituted by one’s cultural, economic, political and technological environment that is differentially distributed and conceived in different parts of the world. Thus, new technologies, even while purporting to surmount location, seem to be merely following the contours of the location-specific variables that operate in any particular space. While many recent technologies also present themselves as ‘location-aware’ that enable one’s ability to address these location-specific variables in some ways, it is noteworthy that such experiences very often rely on simulating only an indexical notion of location through a series of sensory cues related to a particular space.
Le lieu, toutefois, est une expérience complexe constituée par  le contexte culturel, économique, politique et technologique de la personne qui est différemment conçu et donné dans les différentes parties du monde. Ainsi, les nouvelles technologies, tout en visant à surmonter le lieu, semblent simplement suivre les contours des variables spécifiques du lieu qui opèrent dans tout espace particulier. Alors que de nombreuses technologies récentes également se présentent comme «sensibles au lieu» qui permettent une capacité de faire face aux variables spécifiques du lieu à certains égards, il convient de noter que ces expériences très souvent comptent seulement sur une simulation d’une notion indicielle du lieu grâce à une série d’indices sensoriels liés à un espace particulier.

In the light of the centrality of location as a critical problematic and possibility, this theme seeks to examine how the specificities of location mediate and are mediated by both old and new technologies of information, communication and experience. We invite academic research, design and artistic explorations that explore the possibilities and problems of addressing location through media technologies. We are especially keen on works that address the complex historical, cultural, socio-political and economic contexts that affect location-specific interactions with such technologies.
À la lumière de la centralité du lieu comme une problématique critique et une possibilité, ce thème vise à examiner comment les spécificités du lieu médiatisent et sont médiatisées à la fois par les anciennes et les nouvelles technologies de l’information, de la communication et de l’expérience. Nous invitons la recherche universitaire, les explorations artistiques et de design qui explorent les possibilités et les problèmes du traitement du lieu à travers les technologies de l’information. Nous sommes particulièrement attentifs aux œuvres qui traitent de la complexité des interactions spécifiques du lieu avec ces technologies.

*Yukiko Shikata

Independent media art curator & critic based in Tokyo, working as a curator of NTT InterCommunication Center[ICC], specially-assigned professor at Tokyo Zokei University, guest professor at Tama Art University. Besides working as a co-curator of Canon ARTLAB (91-01), guest curator of « Shiseido Cygnet (net art gallery) » (1997-2002), associate curator of Mori Art Museum(02-04), she has curated many challenging projects including Christian Moeller’s « Sound Garden » (Spiral/Wacoal Art Center), Mischa Kuball’s « Power of Codes » (Tokyo National Museum, 1999), « Kingdom of Piracy » (online, co-curated with Shu Lea Cheang, Armin Medosch, 2001-), Rafael Lozano-Hemmer’s « Amodal Suspension » (opening project of YCAM-Yamaguchi Center for Arts and Media, 2003), « EnigmaAnagma [the evening of Yukiko Shikata] » (DEAF04, Rotterdam), « open nature » (NTT ICC, 2005), « MobLab » (« mobile laboratory » project utilizing mobile technology with bus going around in Japan, 2005), « Lib-LIVE!: students consortium » (NTT ICC, 2005), and « Connecting Worlds » (NTT ICC, 2006), and responsible for « ICC 10th Anniversary Session Series » (NTT ICC, 2007-08). She is the International Advisory Board member of transmediale(Berlin), and has worked as jury in many competitions including Prix Ars Electronica (2000, 2003, 2006), UNESCO Digi-Art Prize (2004, 2005), Nam June Paik Award (2004, 2006). She participated ISEA 02 as one of Steering Committee members, ISEA06 as one of curators of « ContainerCulture ».