-- La figure dans le paysage (Paris 8) » 2008 » septembre

Archives septembre, 2008

Miwon Kwon: «One Place after Another»

Article publié le : Mercredi 17 septembre 2008. Rédigé par : Liliane

Miwon Kwon, One Place after Another,
Site-Specific Art and Locational Identity,

MIT Press, 2004

http://mitpress.mit.edu/catalog/item/default.asp?tid=10186&ttype=2

Jérôme Sans: «Harcore, vers un nouvel activisme», 2003

Article publié le : Mercredi 17 septembre 2008. Rédigé par : Liliane

«Harcore, vers un nouvel activisme», 2003. Curator: Jérôme Sans.
Catalogue en ligne : http://www.palaisdetokyo.com/hardcore/hardcore.html

Statement par Jérôme Sans:
«A l’heure de l’obsession d’une montée de violence, des débats permanents sur l’insécurité ou la menace terroriste, « Hardcore » questionne la radicalité et la « violence », notions présentes aujourd’hui dans le travail de nombreux artistes contemporains qui développent une attitude proche d’un certain activisme.
(Lire la suite…)

Peter Beard: «La Fin d’un monde», 1965, 2008

Article publié le : Mercredi 17 septembre 2008. Rédigé par : Steve Wood

Taschen, Cologne (Allemagne) ; Mai 2008

«La Fin d’un monde est le seul ouvrage sur la faune dont je sais qu’il nous livre la vérité. La crudité de ces photographies réalisées sur une période de plus de 20 ans nous apporte la preuve que nous avons pour devoir de secouer notre indifférene —aux causes si complexes— et d’agir sans tarder. Face à ce grand « cimetière des éléphants», il faut repenser notre propre sort hors des schémas anthropomorphistes et sentimentalistes qui ont prévalu jusqu’à présente… Ce livre devrait être diffusé auprès des milieux chargés de la préservation des espèces tant il met en évidence un véritable « Watergate écologique » dont ces derniers sont, dans une certaine mesure, responsables.» Dr Norman E. Borlaug, lauréat du pric Nobel de la Paix, 1970, père de la révolution verte.
Monographie, Texte en français, relié, 280 p. ; photographies en noir et en couleur ; 28 x 25 cm

Steve Wood

Philippe Nys: Hermeneutics, Poetics and Theory of Space’s Design

Article publié le : Mercredi 17 septembre 2008. Rédigé par : Liliane

http://www.zzac.info/seiwoogangNys

Guy Debord: Œuvres cinématographiques

Article publié le : Mardi 16 septembre 2008. Rédigé par : Steve Wood

Guy Debord, Œuvres cinématographiques complètes, 3 DVD, Gaumont vidéo, livre de 136 pages, 2005
DVD 1 – « Contre le cinéma » : Hurlements en faveur de Sade (1952), Sur le passage de quelques personnes à travers une assez courte unité de temps (1959), Critique de la séparation (1961)
DVD 2 – « La Société du spectacle » : La Société du spectacle (1973), Réfutation de tous les jugements, tant élogieux qu’hostiles, qui ont été jusqu’ici portés sur le film « La Société du spectacle » (1974)
DVD 3 – In girum imus nocte et consumimur igni (1978)

«Dans le cinéma, Debord s’est toujours proposé de ne rien faire de ce qu’on y faisait, et de faire tout ce qu’on n’y faisait pas. Tout au long d’une période de 25 années, chacun de ses films, bien conçu pour aggraver son cas, a confirmé cette détestable ambition. On sait que la société ne compte plus d’ »artistes maudits, depuis la destruction de l’art lui-même, suivie de la promotion de tout quidam de bonne volonté au statut de petit fonctionnaire de la culture. Le négatif ayant été, au cinéma, moins goûté encore que partout ailleurs, il n’y aurait peut-être jamais eu de cinéaste maudit si Debord n’avait pas fait de films. Le monde a répondu à ses excès en le considérant comme parfaitement insignifiant.» Texte de présentation pour Œuvres cinématographiques complètes figurant sur la jaquette de l’édition Champ libre (novembre 1978). 
Lien : http://www.fluctuat.net/2678-Integrale-Guy-Debord-cineaste

Steve Wood

Peter Fend: Ocean Earth ou l’Earth Engeneering

Article publié le : Mardi 2 septembre 2008. Rédigé par : Liliane


©Hardcore, Palais de Tokyo, 2003 (page Ocean Earth)

Dans Fresh Theorie III, Manifestations (Léo Sheer, 2007), Adina Popescu propose des Notes sur un projet «L’espace intérieur du monde» démarré au Swiss Institute à New York au printemps 2008, pp. 151-168. Cartographie et images satellitaires engendreraient cet espace intérieur du monde, révélé tant par Benjamin, Koolhas, les Land artistes, et activé par des artistes activistes avant l’heure comme Ocean Earth (Peter Fend):

« Les descriptions d’innovations architecturales, telles que les Passages parisiens vers 1900 qui symbolisaient pour Walter Benjamin l’espace intérieur de la bourgeoisie, l’intérieur bourgeois se renversant lui-même en tant qu’intérieur placé à l’extérieur dans les vitrines de ces Passages, sont aujourd’hui dépassées par un espace holistique qui se forme progressivement par le biais des satellites planétaires, des réseaux de communication et de la circulation sans fin des mêmes images : un espace intérieur absolu. On peut supposer que les nouvelles technologies de la communication comme les Call Centers de Bengalore, susciteront des transformations plus grandes que celles provoquées par le colonialisme britannique.»

Dans New York Delire, Rem Koolhas décrit dans « quelle mesure le modèle du gratte-ciel, du bloc, est la démocratisation de la surveillance divine et met en évidence la supériorité de constructions intellectuelles sur la réalité. [...] [En passant de la ville à la nature globale], il est alors facile d’établir un parallèle avec le Land Art de même qu’avec la signification symbolique de Google Earth. [...] [Mais], avec la démocratisation de l’image satellite, [si chacun peut embrasser sa ville, le monde], l’objectif est de susciter une responsabilité et une implication collectives.»
(Lire la suite…)

The Cosmobilities Network

Article publié le : Lundi 1 septembre 2008. Rédigé par : Liliane

http://www.cosmobilities.net

Monica Narula, Jeebesh Bagchi, Shuddhabrata Sengupta : Raqs Media Collective

Article publié le : Lundi 1 septembre 2008. Rédigé par : Liliane

http://www.raqsmediacollective.net/


Curators de Manifesta 7 : The Raqs Media Collective (Jeebesh Bagchi, Monica Narula & Shuddhabrata Sengupta) has been variously described as artists, media practitioners, curators, researchers, editors and catalysts of cultural processes. Their work, which has been exhibited widely in major international spaces and events, locates them squarely along the intersections of contemporary art, historical enquiry, philosophical speculation, research and theory – often taking the form of installations, online and offline media objects, performances and encounters. They live and work in Delhi, based at Sarai, Centre for the Study of Developing Societies, an initiative they co-founded in 2000. They are members of the editorial collective of the Sarai Reader series.