-- La figure dans le paysage (Paris 8) » Université

08. Retour sur le Musée Précaire d’Albinet*

Article publié le : Samedi 5 décembre 2009. Rédigé par : Cindy Theodore


Contrairement à la légende ci-dessus, il s’agit de l’exposition Beuys.

Thomas Hirschhorn et les Laboratoires d’Aubervilliers. Les mots d’introduction résument l’idée: «Un Musée en bas d’une barre HLM.» Thomas Hirschhorn a fait venir l’art dans le quartier car le quartier n’allait pas à lui. Yvane Chapuis fait référence à l’amour de l’art comme motivation pour ce projet. Et je pense à l’amour de l’art de Bourdieu et Darbel, où une partie de leur théorie est remise en cause ici.
(Lire la suite…)

Et l’homme créa la machine… Métropolis de Fritz Lang

Article publié le : Samedi 14 novembre 2009. Rédigé par : Cindy Theodore

Retour sur Métropolis de Fritz Lang

1927, noir et blanc, muet.

J’avais déjà vu un film de Lang, qui était très dur: M le Maudit. J’avais vu pour la première fois un simple extrait, qui montre le ballon qui s’accroche dans les fils électriques et qui dit tout : la petite fille est morte. Il m’aura fallu quelques années pour voir le film en entier, j’attendais le bon moment. Pour Métropolis, ce fut la même chose. Cela fait des années que je l’avais mais je ne l’avais toujours pas vu. Là ce fut le bon moment.

(Lire la suite…)

Homi K. Bhabha et Renée Green

Article publié le : Mercredi 11 novembre 2009. Rédigé par : Cindy Theodore

Homi Bhabha est un théoricien du postcolonialisme. Il a participé (entre autre) au catalogue de l’exposition Magiciens de la terre en 1989.

Renée Green est une artiste qui travaille sur la question de l’identité en lien avec le post-colonialisme qu’elle critique.

Dans son ouvrage, Homi K. Bhabha aborde le travail de Renée Green. Cette dernière ce questionne sur l’identité, et par conséquent, sur l’hybridité. L’hybridité permet une représentation d’un melting pot culturel mais c’est une notion complexe. La représentation de la différence ne doit pas être lue hâtivement comme le reflet de caractères culturels ou ethniques préexistants, gravés dans le marbre de la tradition établie. [1]Homi Bhabha nous la décrit comme une artiste afro-américaine. Personnellement, quand j’ai commencé a regarder son travail, je ne me suis jamais posé la question de savoir qu’elle était son identité, son origine, sa couleur de peau. Ceci m’éclaire cependant plus sur ce qu’elle réalise. Mais qu’est-ce que la différence culturelle ? Cette interrogation, Renée Green se la pose et tente d’y répondre. Le multiculturalisme ne reflète pas la complexité de la situation telle que je l’affronte au quotidien […].Il faut pouvoir sortir de soi-même pour voir réellement ce que l’on est en train de faire. Je ne veux pas condamner les gens de bonne volonté et dire (comme ces T-shirts que l’on achète dans la rue) : « C’est un truc de Noirs, vous ne pouvez pas comprendre. » Pour moi, c’est essentialiser la négritude. [2] Elle ajoute,  Qu’est-ce qu’une communauté, de toute façon ? Qu’est-ce qu’une communauté noire ? Qu’est-ce qu’une communauté latino ? Il m’est difficile d’envisager toutes ces choses comme des catégories fixes et monolithiques. Finalement, le travail de Renée Green est interstitiel, il se situe entre l’acte de représentation et la présence de la communauté elle-même[3]. Et c’est cet interstice qui permet l’hybridité culturelle.

Les lieux de la culture, une théorie postcoloniale, Homi K.Bhabha

Edition Payot, 1994 pour l’édition anglaise et 2007 pour la traduction française


[1]Homi K. Bhabha, Les lieux de la culture, une théorie postcoloniale, page 31.

[2] entretien sous la direction de Miwon Know, exposition « Emerging New York Artists »

[3] Homi K. Bhabha, Les lieux de la culture, une théorie postcoloniale, page 32.

Paris 8. Arts Plastiques. Projet de détermination Master 1.

Article publié le : Mardi 20 octobre 2009. Rédigé par : Nicolas Vargelis

Les dynamiques du pouvoir et la théorie du jeu dans les œuvres de Kurt Schwitters et de Gordon Matta-Clark


diaporama de processu (cliquez ici)

Hypothèse/ problématique
Autrement dit: L’utopie défiée par l’espace et le contrôle dans les œuvres de Matta-Clark et Schwitters.

Textes/ Concepts théoriques principaux:
«Comment peut-on séparer le concept de l’espace et la mécanique du contrôle?»
.
The Temporary Autonomous Zone
Homo Ludens
(la théorie du jeu)
L’habitus (Pierre Bourdieu)

Corpus d’œuvres:
Kurt Schwitters, Merzbau, 1923- 1930 (?), in situ installation.
Gordon Matta-Clark, Circus or the Caribbean Orange, 1978, in situ installation.
Dan Graham, Alteration to a Suburban House, 1978/1992, macquette.
Jean Tinguely et al., Le Cyclope, 1969-1987, walk through sculpture, 22,4 meters high, near to Milly-la-Forêt.
(Thomas Hirschhorn)

Résumé des quelques idées présentées dans le document:
«La vie et l’art sont devenus la même chose» / Merzgesamtkunstwerk
«L’immédiatisme»
«La totalité» selon Hakiem Bey, selon Kurt Schwitters
Médiation et aliénation
T.A.Z. «Etre séparés ensemble»
Visionneurs participants

«L’artiste n’est pas une personne spéciale,
mais chaque personne est un type spécial d’artiste.»
Ananda Kentish Coomaraswamy

Consulter le document:
vargelis-projet-m1-2009-sm

Nicolas Vargelis

The Temporary Autonomous Zone

Article publié le : Dimanche 3 mai 2009. Rédigé par : Nicolas Vargelis

Déclaration:

à partir de 11 mai 2009 une zone autonome temporaire va se manifester dans le hall d’entrée à l’université de paris 8 à st denis. vous êtes fortement invités à vous engager dans cette annexion du territoire.

2 rue de la liberté, métro saint denis université, île de france

Statement:

starting from the 11th of May, a temporary autonomous zone will manifest in the entrance hall of the university of paris 8 in st denis.  you are strongly advised to engage in the annexation of the territory.

2 street of the liberty, metro saint denis university, island of france

définition du terme « vegan« 

bibliography:

BOOKS:

Bey, Hakim, The Temporary Autonomous Zone, Brooklyn, Autonomedia, 1985.

Bey, Hakim, Immediatism, Edinburgh, AK Press, 1994.

Bachelard, Gaston, The Poetics of Space, New York, Orion Press, 1964.

Burns-Gamard, Elizabeth, Kurt Schwitters’ Merzbau: the Cathedral of erotic misery, Princeton, Princetion Architectural Press, 2000.

Lee, Pamela, Object to Be Destroyed: The Work of Gordon Matta Clark, Cambridge, MIT Press, 1999.

FILMS:

Stalker. dir. Andrei Arsenyevich Tarkovsky. Mosfilm, 1979.

Times Square. dir. Allan Moyle, Associated Film Distribution, 1980.

Querelle. dir. Rainer Werner Fassbinder, 1982.

Alice. dir Jan Svankmajer, First Run Reatures, 1988.

Nicolas Vargelis

ROSKI School of Fine Arts

Article publié le : Mardi 24 mars 2009. Rédigé par : Liliane



http://roski.usc.edu/pas/
[à étudier]

«Under the leadership of curator, critic, and theorist Joshua Decter, in conjunction with a faculty of curators, art historians, organizers, critics and artists, the Master of Public Art Studies Program (MPAS) at the University of Southern California Roski School of Fine Arts in Los Angeles functions as a hub for critically rethinking the role of art in the public sphere, and analyzing art’s complex interconnection with social space. Students from a range of academic backgrounds and professional interests engage in a rigorous academic curriculum that offers a productive balance of theory, history, critical writing, and practical curatorial/organizational models.

The MPAS Program provides a unique context for the study of key notions of public space and the public sphere, and the influence of these ideas upon contemporary curators, historians, theorists, writers, artists, and architects who seek to:
• rethink the interrelationship between cultural production, public space, and the public sphere
• re-imagine the public sphere in terms of the challenges of city-space and the urban
condition
• public art vis-à-vis broader art histories
• interrogate the role of the curator—and curatorial practice—in city-based exhibition
projects
• evaluate processes of social collaboration, networks of participation, and relational
aesthetics
• analyze strategies of location-driven, site-specific, and situational engagement
• debate concepts and realities of community-based practice

The program’s cross-disciplinary curriculum is comprised of lectures and seminars; a curatorial practicum wherein students work collaboratively on an exhibition project for two years; directed research opportunities; conversations with guest speakers. Students participate in the development of a hybrid cultural discourse—and adventurous modes of organizing exhibitions in public space—that draws from art history and criticism, curatorial practice, urban theory, architectural history and theory, social science, geography, and urban planning. The MPAS program examines how public and private space is fundamentally interconnected on conceptual and experiential levels, and how the most compelling art projects and exhibition initiatives seek to critically and dynamically re-script lived environments within city-spaces, challenging our assumptions about control, openness, access, and social interaction. The program prepares students for careers in curatorial practice, the adminis tration/organization of art projects in the public sphere, art writing, as well as opportunities within academia; and encourages them to imagine—as agents of change—new forms of cultural-political citizenship in relation to the renewed democratic potential of the public sphere. Fellowships and scholarships are available on a competitive basis.

Guest speakers (fall 2007 through spring 2009): Andrea Fraser, Krzysztof Wodiczko, Teddy Cruz, Marjetica Potrc, Norman Klein, Anne Pasternak, Mark Dion, Patricia Phillips, Gregory Sholette, Ute Meta Bauer, Doug Aitken, Paul Ramirez Jonas, Rudolf Frieling, Peter Zellner, Steve Dietz, Bulbo, Sam Durant, Michael Krichman, Rick Lowe, Rochelle Steiner, Allan McCollum, Miwon Kwon, Nato Thompson, Hou Hanru, Daniel Joseph Martinez, Grant Kester, Tirdad Zolghadr.»

Anne Berger: l’université sous conditions

Article publié le : Samedi 7 février 2009. Rédigé par : Liliane

L’université sous conditions. Anne Berger in
http://philosophie.blogs.liberation.fr/noudelmann/2009/02/luniversit-sous.html#more

Dans une tribune de Libération en date du 27 janvier 2009 intitulée «Ce que je veux dire aux enseignants-chercheurs», Valérie Pécresse cite trois mots empruntés à Jacques Derrida («professer, c’est s’engager»), à l’appui de ses propos. Trois mots tirés de leur contexte, et surtout pas plus de trois ! La citation, extraite de L’Université sans condition, conférence prononcée par Derrida à Stanford en 1998, et publiée en 2001 chez Galilée, est bien sûr  tronquée, évidée, détournée.
(Lire la suite…)

Vincennes à Saint-Denis, Dauphine à Paris

Article publié le : Samedi 7 juin 2008. Rédigé par : Liliane

«Un rêve, deux facs»
Article paru dans l’édition du 30 Mai 2008

Mai 68 a donné naissance à deux universités, celle de Vincennes, devenue Saint-Denis, et Dauphine, à Paris. Quarante ans plus tard, l’une est la fac des plus pauvres, l’autre celle des plus riches.
(Lire la suite…)

Anne Berger: La loi Pécresse et le modèle américain

Article publié le : Jeudi 20 décembre 2007. Rédigé par : Liliane

Anne E. Berger professeur au Centre d’études féminines et d’études de genre, Paris 8, et au département d’études romanes, Cornell University, Etats-Unis, Libération, jeudi 20 décembre 2007. Télécharger ce texte en pdf