-- La figure dans le paysage (Paris 8) » Promenades LMA. 2008-2010

Mémoires d’Aubervilliers, 24 et 25 avril 2010

Article publié le : Vendredi 9 avril 2010. Rédigé par : Charlotte Cardonne


Mémoires d’Aubervilliers »
Samedi 24 avril et Dimanche 25 avril de 14h à 21h,
Association Frères Poussière (Théâtre)
6, rue des Noyers, 93300 Aubervilliers
(M° ligne 7 arrêt Aubervilliers 4 chemins puis Bus 150, 170, 173 arrêt Mairie, RER B La Courneuve

L’événement « Mémoire d’Aubervilliers » est né du constat que la ville d’Aubervilliers est l’objet de différents travaux sur la mémoire. Entre patrimoine industriel et culturel, mémoires de migrations et souvenirs particuliers d’engagements, l’idée est de faire découvrir à tous différents visages de l’histoire d’Aubervilliers et de ses quartiers.

Venez plonger dans la mémoire du quartier des Quatre chemins à travers le projet de « la Petite Prusse », découvrir l’histoire du quartier du Landy avec le projet de « la Petite Espagne », voyager dans une version fictive d’Aubervilliers grâce à une installation/parcours. Laissez -vous emporter par des récits de vie reflétant un engagement fort d’Albertivillariens (« Histoires d’engagements») et par la mise en scène et en jeu de l’histoire du théâtre du 6 rue des Noyers (« Aubermémoires»).

Programmation :

14h: Ouverture des portes.
Présentation d’expositions des projets « Petites Prusse », « Petite Espagne », « Aubermémoires » et « Histoires d’engagements » ainsi que plusieurs installations et films.

15h: « Le jardin japonais » présenté par la compagnie Méliades (Villa mais d’ici).
Installation/parcours sous forme d’énigmes où le spectateur pourra suivre, sous forme d’un journal intime, le destin d’un facteur sans emploi, devenu en quelques mois spécialiste du fuju. (Parcours ouvert jusqu’au soir)

16h:« La petite Espagne », histoire et mémoire du quartier du Landy
à travers le film du CICA suivi d’une présentation du projet par Sophie Durel, coordinatrice du quartier du Landy.

17h: « Aubermémoires » présenté par la compagnie Habaquq et l’association Frères Poussières.
Spectacle « Un petit air de fête » mis en scène par Delphine Garczynska d’après une idée de Justine Bertheau.
Poème sonore réalisé par Delphine Garczynska et Mathieu Garczynski, interprété par Sabrina Bus.

TABLE RONDE le 28 avril de 14h30 à 18h au théâtre de la rue des Noyers.
« Collecte de mémoires et lien social : restitution, transmission et appropriation des récits de vie »
Cette rencontre sera l’occasion pour chaque porteur de projet de partager et d’échanger des pratiques, des expériences et des méthodologies en matière de collecte de récits de vie et de transmission de ce patrimoine immatériel à autrui et au public. Avec la participation de professionnels (historiens, ethnologues et anthropologues), l’idée est de mettre en commun des pratiques sur une thématique commune et de proposer un échange constructif et guidé autour des travaux de mémoires.

Contact: :
Association Frères Poussière  equipe@freres poussiere.com – 01 43 52 10 98
Mémoires d\’Aubervilliers

Petit dessin animé sur Landy

Article publié le : Mercredi 7 avril 2010. Rédigé par : Seon kyung Son

http://www.vimeo.com/10419754
Ce lien que je fais au dessus est juste une petite partie de projet de Landy.
Je vais faire un petit dessin animé sur Landy en utilisant les logos que j’ai trouvé à Landy.
En fait, je me suis inspirée de Logorama que nous avons vu au cours. ( http://www.arpla.fr/canal2/figureblog/?p=6256 )
J’ai filmé les logos qui existent à Landy et avec ces logos, je vais faire un dessin animé  comme Logorama.
Ce ne sera pas exactement pareil que Logorama mais, à ma façon.
Ensuite, je vais dessiner plus d’ imeubles avec des logos derrière la personne qui marche.
Et je vous fais les liens pour que vous puissiez regarder plus de mes dessin animés.

http://www.jnsquoi.com/works/archives/archive000089.html
http://www.jnsquoi.com/works/archives/archive000140.html

http://vimeo.com/10220482

Un petit monde dans LA POSTE

Article publié le : Mardi 6 avril 2010. Rédigé par : Xiaozhi Chen

Plusieurs croquis d’une boîte de la LA POSTE, contenant six scènes découpés de ce que j’appelle du mobilier social. Je la mettrais dans la rue de Landy, pour que les gens regardent dedans en passant. Dans ma boîte de LA POSTE , une caméra, derrière une vitre sans teint, filmera ce qu’il se passe devant les scènes, et après, un film sera montré dans la salle d’exposition.

Mon petit paysage urbain

Article publié le : Mardi 30 mars 2010. Rédigé par : Xiaozhi Chen

Ce que je montre est une partie de mon projet de Landy. Il s’agit de théâtraliser des paysages urbains dans des boîtes comme des maquettes que j’ai créées, puis de les placer dans leurs contextes originaux, pour voir les conséquences sur les passants qui deviennent le public.

Landy : Equipements du quartier et associations

Article publié le : Mardi 30 mars 2010. Rédigé par : Olavo Rizzo

Equipements du quartier et associations

La boutique du quartier Landy – Plaine – Marcreux -Pressensé vous présente son planning de la salle du Centre Roser pour 2009
* Cours de gymnastique de l’association « Landy Ensemble » : mardi et jeudi de 20h à 22h
* Centre de loisirs : tous les soirs et le mercredi toute la journée. Aide scolaire « Fais tes devoirs tu joueras après ! » (dans le cadre du centre de loisirs) : tous les soirs sauf le mercredi
* Cours d’alphabétisation (Géforme 93) les mardis et jeudis de 8h30 à 11h30
* Accompagnement à la scolarité OMJA (13-18 ans) : les mardis et jeudis de 18h30 à 20h.
* Réunions de l’association des locataires du 5, rue Gaëtan Lamy, les lundis de 19h à 21h.

« L’Atelier » au 26 rue Cristino Garcia à Saint Denis est un lieu d’information et de communication sur le projet de rénovation urbaine du quartier Cristino Garcia Landy mis en place par SEM Plaine Commune Développement. _ Ce lieu peut être également mis à disposition des associations du quartier, pour cela n’hésitez pas à contacter la coordinatrice de quartier au 01.48.34.12.30
Horaires d’ouverture des structures du quartier

* Boutique de quartier – centre Roser
Coordinatrice : Sandra Rigoni
38 rue Gaétan Lamy
tél. : 01.48.34.12.30
Courriel : coordination.landy@mairie-aubervilliers.fr
Les permanences de la coordinatrice de quartier se font uniquement sur RDV.

* La Médiathèque Paul Eluard – section jeunesse
30 rue Gaétan Lamy tél. : 01.48.34.87.21
La médiathèque est ouverte pendant l’année scolaire le mardi, jeudi et vendredi de 16h à 18h et le mercredi et samedi de 14h à 18h.
Durant les vacances scolaires, les horaires d’ouverture sont les suivantes : mardi, mercredi et samedi de 14h à 18h.
La lecture sur place, la consultation ou l’emprunt des documents sont libres et gratuits. L’emprunt de documents est soumis à inscription sur présentation d’une pièce d’identité, d’un justificatif de domicile et d’une autorisation parentale pour les mineurs.

* Centre d’accueil mères/enfants (0 à 6 ans)
11 rue Gaétan Lamy
tél. 01.48.33.96.45
Le centre d’accueil mères/enfants propose diverses consultations : 3 consultations par semaine pour les enfants, 2 consultations de planification et suivi de grossesse, 2 demi journées consacrées aux pesées des enfants. Des consultations avec une psychologue sont également proposées.
C’est aussi avant tout un lieu d’accueil, d’écoute, de parole pour les parents et les enfants, c’est pourquoi le centre d’accueil mères/enfants propose tous les mardis et mercredis de 13h30 à 16h30 des accueils parents-enfants et les mardis et les jeudis matin de 9h à 12h des haltes jeux .
Les douches sont mises à disposition des habitants aux horaires suivantes :
Lundi et jeudi de 9h à 11h00 pour les hommes Mardi, mercredi et vendredi de 9h à 11h00 pour les femmes avec ou sans enfants (jusqu’à 10 ans). Les tarifs sont de 0,50€ pour les adultes et 0,20€ pour les enfants. Les produits d’hygiène et les serviettes de toilette ne sont pas fournis.

* Maison de l’enfance Roser « Auber Vacances Loisirs » (enfants de 6 à 13 ans)
38 rue Gaétan Lamy
tél. 01.48.34.96.66
Elle est ouverte :
- les lundis, mardis, jeudis, vendredis de 16h à 18h30 pendant la période scolaire au même titre que l’aide scolaire « Fais tes devoirs tu joueras après ! »
- les mercredis et les vacances scolaires de 8h à 17h30 avec possibilité d’accueil à la demi journée (avec ou sans repas, et le soir en garderie de 17h30 à 18h30.
Les inscriptions se font directement à la Maison de l’enfance
Il vous est demandé : une fiche de renseignements à compléter par la famille et une fiche sanitaire à faire remplir par le médecin.
Il faut également se munir de la carte de tarif de cantine.
L’adhésion annuelle est d’environ 4€. Une inscription préalable est obligatoire le mercredi précédent.

* Maison des jeunes Rosa Luxembourg (de 13 à 25 ans)
5-6 rue Albinet tél. 01.48.39.35.91.
Pendant les périodes scolaires , la maison de jeunes est ouvert : de 17h à 20h du mardi au vendredi et de 14h à 18h le mercredi et le samedi.
Durant les vacances scolaires elle est ouverte de 9h à 12h et de 14h à 18h.

* Maison des pratiques de bien être et de santé du Marcreux
1 rue Claude Bernard
tél. 01.48.11.21.69
Implanté au cœur du Marcreux, un espace d’accueil, d’informations et de rencontres avec les professionnels, à l’écoute des jeunes et des familles du quartier.
Ses objectifs : favoriser, à travers une approche communautaire, l’accès aux soins et l’amélioration des conditions de vie des personnes demeurant dans le quartier par la mise en place de projets pensés ensemble et d’actions menées avec la participation des habitants du quartier.
Des permanences sont assurées par des professionnels :
Un espace famille les jeudis après midi de 14h à 17h Un atelier emploi CV, lettre de motivation les jeudis matin de 9h à 12h. Un atelier alimentation/nutrition les vendredis après-midi.
Des permanences d’assistantes sociales lundi, mardi et mercredi matin.
Les horaires d’ouverture sont :
Tous les jours de 9h à 12h et de 14h à 18h. Samedi de 14h à 18h.

* Centre de loisirs maternel – école Doisneau (enfants de 3 à 6 ans)
7-11 rue Gaétan Lamy
Une garderie matinale pendant l’année scolaire est organisée tous les jours de 7h30à 8h30 sur inscription.
Des activités sont proposées tous les soirs de 16h à 18h30, tous les mercredis de 8h à 18h30 et les jours de vacances de 8h20 à 18h20.

De l’Université Paris 8 à la rue Albinet

Article publié le : Mardi 30 mars 2010. Rédigé par : Liliane

selon google maps: du 2 rue de La Liberté à la rue Albinet. On pourra s’amuser à suivre au iphone ce trajet à la lettre et en même temps enregistrer ce trajet en live par GPS pour apprécier ou non la qualité du drawing made in satellite… et comparer à longitude égale, quels sont les objets à l’aplomb de l’université.


Maison des jeunes Rosa Luxembourg (de 13 à 25 ans) Street view inaugure la vision en relief…
5-6 rue Albinet tél. 01.48.39.35.91.
Pendant les périodes scolaires, la maison de jeunes est ouvert : de 17h à 20h du mardi au vendredi et de 14h à 18h le mercredi et le samedi.
Durant les vacances scolaires elle est ouverte de 9h à 12h et de 14h à 18h.

Projet Polis – Le commissariat du Landy

Article publié le : Jeudi 25 mars 2010. Rédigé par : Cindy Theodore

Lieu:  35 rue du Landy, Saint-Denis
Titre: Reportage documentaire sur le commissariat rue du Landy à Saint-Denis
De Hui Li et Cindy Théodore
Avec Anouk Legendre (architecte de l’agence X-Tu) et Fréderic Teschner (graphiste).
Format : Vidéo
Durée estimée : 25 minutes environ
Synopsis :
Suite à une visite du commissariat rue du Landy à Saint-Denis, un documentaire a vu le jour. Il présente l’une des architectes du cabinets X-Tu en charge de sa conception, Anouk Legendre, et Fréderic Teschner qui a travaillé sur les graphistes au sein de cet endroit insolite. Ce documentaire retrace ainsi la démarche des architectes et du graphiste.
Cindy

Gentils enfants d’Aubervilliers 2

Article publié le : Jeudi 25 mars 2010. Rédigé par : Clémentine Buisset

En faisant des recherches sur le film d’Eli Lotar, j’ai découvert cet autre court métrage, réalisé par Clément Sellin (qui par ailleurs réalise des clips, notamment pour Alien…). Il a été tourné en  2003 dans la cité Lénine, à Aubervilliers. Film hommage à celui d’Eli Lotar, 60 ans après, qu’est-ce qui a changé?
http://www.dailymotion.com/videoxbm0mu

Gentils enfants d’Aubervilliers.

Article publié le : Mercredi 24 mars 2010. Rédigé par : Elsa Durieux

Voici le commentaire rédigé à partir du film d’Eli Lotar intitulé « Aubervilliers ». J’ai relevé des mots, des phrases que j’aimais bien dans ce film…et dont il faut se souvenir. Cela permet aussi de garder une trace du texte, écrit par Jacques Prévert, qui est absolument sublime, musical et poétique…malgré le sujet.

Eli Lotar, Aubervilliers, 1945, 23 min.

Commentaires de Jacques Prévert.

Musique de Joseph Kosma.

« La Seine a de la chance, elle n’a pas de soucis, elle se la coule douce le jour comme la nuit, se promène, robe verte, lumières dorées, Notre Dame jalouse, immobile, sévère, s’en balance, le Havre, la mer, rêve, mystères, misères de Paris, belles marinières, pauvres mariniers, rivière, Aubervilliers, petit village, les temps ont changé, ouvriers, ruines, taudis, anciennes ruines, ruines banales, ruines de la misère ouvrière, capitale, petits secrets, beauté cachée, chats crevés, jeunesse, Dieu vous protège, privilégiés, monde hostile et sans pitié, triste monde, misère, Gentils enfants d’Aubervilliers, Gentils enfants des prolétaires, Gentils enfants de la misère, Gentils enfants du monde entier, joie de vivre exclue, lutte pour la vie, travail, charbon, quais, fabriques, entrepôts, labeur de l’homme, le ciel, fumée, irrémédiablement, les usines brûlent, manufactures, usines, acide sulfurique, ammoniaque, engrais, produits décapants, dégraissants, soude caustique, sueur, mains de l’ouvrier, décapées, sans être savant, pas tellement brillant à l’intérieur, quartier du Landy, maisons, bourgeoisement, confort, gaieté, ruines, épaves de la cité, pauvres locataires, n’ont même pas l’eau sur le palier, jeune fille, vieilles chansons françaises, brot, fontaine, misère qui coure les rues, eau courante, pavé d’Aubervilliers, échapper à Aubervilliers, campagne, prés, forêts, rivières, bois, simples rêves des ouvriers, Joseph le portugais, quartier, manœuvre, charpente en bois, jamais eu beaucoup de chance, très fatigué, cultivons notre jardin, modeste pavillon, pain suspendu au plafond, cultive la terre, concours, diplôme, occupation, mauvaise tête, ingrat, médaille d’argent, reconnaissance nationale, neuf enfants, fille, famille de fondeur, de soudeur, un jour la maison s’est effondrée, ennuis, s’arranger, s’habituent à tout, malgré tout, épreuves, ni le temps, ni le triste loisir, insolites, invraisemblables, misérables conditions d’existence, surpris, méfiant, lointain, indifférent, achèvent leur vie doucement, finira comme elle a commencé, c’est la vie, formule consacrée, formule résignée, ce vieil homme seul, besogne ménagère, loger ailleurs, exproprié, agrandir le cimetière, vieux hôtels, hôtels de dernière classe, gentils enfants d’Aubervilliers, gentils enfants des prolétaires, gentils enfants de la misère, gentils enfants du monde entier, désert, au cœur du paysage désolé, un coin de verdure apparaît, derniers potagers, derniers maraîchers soignent leur légumes, gestes même du passé, s’en vont aux Halles, tranquillement, comme on faisait avant, les vieilles femmes en bavardant s’en vont au marché, tout est si cher, pas grand chose, trois fois rien, le marché est pour tout le monde, fleurs fraîchement coupées, étalage des choses d’autrefois, vêtements d’occasion, choix délicat, déjà porté, tenir le coup, hiver, promettait monts et merveilles, maisons modernes, marché couvert, logement clair et bon marché, eau courante, écoles modèles, terrain de sport, jardin d’enfants, c’est les vacances, été, bord de la mer, côte d’azur, le grand air, poussière d’Aubervilliers, pavé, misère, enfance désœuvrée, Gentils enfants d’Aubervilliers, Gentils enfants des prolétaires, Gentils enfants de la misère, Gentils enfants du monde entier, mère de famille, simple désir de vivre, simplement, roulottes, vivent là, en attendant, charme, visage de l’enfant, choses les plus belles, oiseau, soleil, joie de vivre, amusé, intrigué, gens heureux qui déménagent, s’en aller, sans regret, la maison, tant d’années, abandonné, nouveaux locataires, désarmée, tranquille courage, lutte, contre la misère, contre le temps, lutte pour changer la vie, rue Neuve, frères et sœurs, tendrement unis, élevés et bien élevés, envers et contre tout, aiment la vie, vêtus très proprement, pauvres vêtements usés, difficulté de ravitaillement, ingéniosité, convenablement, travail, gaieté, bonhomie, l’air sévère, apprenti typographe, employé au PTT, tout est parfait, touchant, menacent de s’écrouler, indignation, froide indifférence, ces choses sont ainsi, pittoresques, détresse, guerre, ruines, tâche plus difficile, tout reconstruire, tout réparer, simples mains de l’ouvrier qui secourra ce monde, figé, déprimé, finira bien par changer, Gentils enfants d’Aubervilliers, Gentils enfants des prolétaires, Gentils enfants de la misère, Gentils enfants du monde entier… »

Elsa.D

Parcourir le Landy

Article publié le : Mercredi 10 mars 2010. Rédigé par : Thanina Hamidouche

Visiter un lieu inconnu, parcourir un itinéraire inexploré tout en laissant sur ce lieu une trace de mon passage : tels sont les objectifs de ce dispositif. Autrement dit, le lieu choisi va devenir non seulement lieu de découverte, lieu d’activité plastique mais également lieu d’interaction avec le spectateur.
Le pari est lancé ! Ayant préalablement réalisé un pochoir de mon empreinte de chaussure, je me suis promenée ainsi dans Saint Denis en traçant mon parcours au sol en bombant la surface du pochoir. Je commence alors petit à petit à former mon parcours. Chaque trottoir, chaque rue empruntée n’échappe pas à ma bombe de peinture. C’est alors qu’une longue période de marquage s’entame. Plus j’avançais et plus mon parcours était suivi, observé et par conséquent plusieurs habitants m’interrogeaient. Les forces de l’ordre sont également venu se mêler à la fête en me demandant gentiement de déserter le périmètre. J’ai donc tenté tant bien que mal d’envahir des endroits qui m’étaient inconnus, de faire découvrir peut être un nouvel espace aux personnes qui parcourent quotidiennement ces rues et de présenter un dispositif qui amène une démarche artistique dans un lieu de passage, un lieu qui touche à la quotidienneté.

Par rapport à notre guide, l’idée est d’illustrer la visite, la marche, le parcours par des photographies de lieux décrits sur lesquels ont remarquerait ces traces, ces marques qui ont été le parcours d’un grand nombre de personnes et qui seront le parcours de ceux qui suivront notre guide. Cela nous mènerait alors à une action culturelle très intéressante.
Thanina Hamidouche